logo_shiatsu_5_sens_mains.png

Shiatsu des 5 sens

Shiatsu des 5 sens est une école de formation au shiatsu sur soi-même et sur les autres, un lieu de ressources et d'inspiration pour cultiver l'énergie vitale en chaque être humain.

Les Mots-Ame du Kototama

"Derrière l'activité des cinq sens, il y a le jeu incessant, dans le moment présent éternel, des rythmes qui en sont la trame et l'origine." Sensei Nakazono

kototama_0.jpgLe Kototama est un enseignement qui fut gardé secret à la cour impériale Japonaise jusqu'au milieu du 20ème siècle. Sensei Nakazono le reçut de Sensei Ogasawala, qui l'avait lui même reçu du fils de Sensei Yamakoshi, maître de calligraphie à la cour japonaise.

Très succinctement, on peut dire du Kototama qu'il présente l'essence vibratoire des phénomènes et de la pensée. L'univers tout entier, chaque parcelle qui en fait partie est de l'énergie en mouvement. Cette énergie vibre, a une longueur d'ondes spécifique que nous pouvons percevoir quand nous faisons l'expérience de la non séparation entre nous et les autres, quand nous percevons les choses "telles qu'elles sont".

Face à l'arbre, nous "sommes" l'arbre, et quand nous donnons un nom à cet accord entre ce que nous avons perçu et notre être profond, nous le nommons -dit le Kototama- avec les sons du "vocabulaire des éveillés", une langue qui émerge de cette expérience d'union, des sons communs à tous les hommes, des sons dont la longueur d'ondes est identique à la structure vibratoire du phénomène qui est nommé.

La perspective de pratique qui s'ouvre aujourd'hui aux personnes intéressées ne se limite heureusement pas au groupe forcément restreint de ceux qui ont fait l'expérience authentique de l'éveil. La plus grande partie des pratiquants sincères du Kototama utilisent les 50 sons du Kototama pour réveiller en eux les résonances de leur nature profonde, pour développer leurs perceptions, leur compréhension de la nature des phénomènes, leur capacité d'action dans la vie de chaque jour.

Les étudiants de Sensei Nakazono en Shiatsu ont bénéficié d'une pédagogie très élaborée sur le centrage dans le hara, le partage du KI, les bases de la Tradition Thérapeutique orientale et ont été encouragés à travailler avec les sons du Kototama dans la tonification, la sédation de points ou de méridiens, (notamment les point Shu des avant bras et des jambes, les points héraults et assentiments).

Ces techniques sont particulièrement intéressantes dans la pédagogie du shiatsu, car elles renforcent considérablement le potentiel des étudiants à faire l'expérience concrète de la texture énergétique de chaque méridien, et à enrichir leur boite à outils thérapeutique.